Inscrivez-vous Nouvelles importantes sur l'immigration
Laissez-nous votre adresse e-mail pour recevoir les mises à jour et des informations provenant des bureaux Steele-Kaplan droit de l'immigration.
Souscrire!

Votre e-mail ne sera pas partagée avec des tiers et des envois conformes aux lois anti-spam.

Emploi & Les investisseurs

 

Essayer d'obtenir un visa de travail ou de la carte verte par le travail?

Bien qu'il existe de nombreuses options pour travailler aux États-Unis, lois sur l'immigration sont complexes. en outre, les politiques sont en constante évolution, parfois la fermeture des portes et d'autres fois les ouvrir pour les travailleurs immigrés. Voilà pourquoi il est important de consulter un avocat d'immigration qui connaît des lois et règlements en vigueur. Compass Immigration P.A., notre objectif est de vous donner des conseils clairs et honnête de vos chances d'obtenir un U.S. visa de travail ou carte verte basée sur l'emploi.

l'immigration fondée sur l'emploi peut être pour un visa temporaire et visa non temporaire. Il est important de comprendre que de nombreux visas d'emploi ne conduisent pas à un statut de résident permanent (une carte verte). Selon le type de possibilités d'emploi et vos qualifications, vous pourriez être admissible à différentes options d'immigration d'emploi.

Le processus est plus compliqué que beaucoup pourraient attendre. Afin de venir aux États-Unis et le travail, vous devez être parrainé par un employeur qualifié ou vous devez investir dans ou ouvrir votre propre entreprise.

Visas travailleurs temporaires

visas de travail temporaire par l'immigration d'emploi parrainés n'accordent pas de résidence permanente (comme une « carte verte »), mais ils peuvent être un chemin d'accès. Certains visas de travail permettent à votre employeur de vous parrainer éventuellement de résidence permanente tandis que d'autres simplement vous permettre de rester aux États-Unis légalement pour un montant fixe de temps. Avec un visa de travail temporaire, vous pouvez également ouvrir votre propre entreprise et être votre propre patron tout en ayant votre compagnie servent de votre sponsor pour l'immigration d'emploi. visas de travail temporaires offrent de réelles possibilités de prendre part au rêve américain.

Permanent travailleur Visa

les visas des travailleurs permanents vous permettent de vivre et de travailler aux États-Unis de façon permanente, et votre employeur peut demander le statut de résident permanent en votre nom. Un large éventail de personnes qui travaillent aux États-Unis peuvent être admissibles au parrainage de résidence permanente par l'immigration d'emploi. Ces personnes comprennent ceux qui sont embauchés par U.S. les employeurs ou ceux qui travaillent déjà dans leur pays d'origine et qui déménagent aux États-Unis pour leur entreprise. Voici quelques exemples de ces documents comprennent des visas H-1B et L.

Intéressé à démarrer votre propre entreprise? Ou même d'investir dans une entreprise américaine?

Investir aux Etats-Unis est une excellente façon de vivre ici. Contrairement aux croyances populaires, vous n'avez pas besoin d'un demi-million de dollars pour démarrer votre propre entreprise ou obtenir un visa. Bien sûr, il y a des exigences monétaires graves au visa EB-5, ce qui nécessite cinq cent mille à un million de dollars en fonction de quelle région ils sont en. toutefois, un E-2 visa est beaucoup plus accessible pour les investisseurs ou les personnes intéressées à posséder les petites entreprises.

E-2 VISA

Le E-2 permet à un classement non-immigrant ressortissant d'un pays conventionnel (voir la liste ci-dessous) être admis aux États-Unis lors de l'investissement ou la création d'une entreprise américaine.

Pour demander un visa E-2, vous devez venir aux États-Unis à:

  • développer et diriger les opérations d'une entreprise dans laquelle vous avez investi un montant substantiel de capital.

Une entreprise fait référence à un réel, commercial actif et d'exploitation ou d'une entreprise d'entreprise qui produit des services ou des biens à but lucratif. Un investisseur traité ou employé ne peuvent travailler dans l'activité pour laquelle il a été approuvé au moment où le classement a été accordée. Un employé E-2, toutefois, peut également travailler pour la société mère de l'organisation des traités ou l'une de ses filiales tant que la:

  • Relation entre les organisations est établie
  • emploi Filiale exige de la direction, surveillance, ou compétences essentielles
  • Termes et conditions d'emploi ne sont pas autrement changé.

Contrairement à un E-5 Visa, vous n'avez pas besoin d'un demi-million de dollars pour démarrer votre propre entreprise. Nous avons aidé des étrangers et des entrepreneurs dans la mise en place des investissements de petites entreprises pour aussi peu que $15,000 en utilisant le visa E-2.

De plus, certains membres de la famille de l'investisseur et de l'employé de (conjoint et les enfants célibataires de moins de 21) peut être admissible à un visa d'emploi.

E-1 VISA

Peut-être que vous importez ou produire des marchandises dans votre pays d'origine et que vous voulez les vendre aux États-Unis? Le visa E-1 permet aux citoyens des pays qui ont des traités avec l'U.S. (voir la liste ci-dessous) être admis à l'U.S. à participer au commerce international.

L'individu doit se livrer à un commerce important, y compris le commerce des services ou de la technologie, dans des activités admissibles, principalement entre les États-Unis et le pays des traités. Ça signifie, le commerce principal de l'individu (plus que 50%) doit être entre le U.S. et le pays qui a qualifié l'individu pour le visa.

métiers admissibles comprennent la technologie, transport, des biens, prestations de service, tourisme, la collecte de nouvelles, bancaire international, et l'assurance. Pour être considéré comme substantiel, le commerce doit être continue pendant toute la durée du visa, bien qu'il n'y ait pas de montant minimum ou valeur monétaire requise.

Ceux qui sont délivrance d'un visa E-1 peut adresser une pétition pour leur conjoint et les enfants célibataires de moins de 21 être admis à l'U.S. ainsi que.

Liste des pays signataires du Traité pour E-2 ou E-1 visas

Pays Classification Date effective
Albanie E-2 janvier 4, 1998
Argentine E-1 octobre 20, 1994
Argentine E-2 octobre 20, 1994
Arménie E-2 Mars 29, 1996
Australie E-1 décembre 16, 1991
Australie E-2 décembre 27, 1991
L'Autriche E-1 Mai 27, 1931
L'Autriche E-2 Mai 27, 1931
Azerbaïdjan E-2 août 2, 2001
Bahreïn E-2 Mai 30, 2001
Bangladesh E-2 juillet 25, 1989
la Belgique E-1 octobre 3, 1963
la Belgique E-2 octobre 3, 1963
Bolivie E-1 novembre 09, 1862
Bolivie E-2 juin 6, 2001
Bosnie Herzégovine 11 E-1 novembre 15, 1882
Bosnie Herzégovine 11 E-2 novembre 15, 1882
Brunei E-1 juillet 11, 1853
Bulgarie E-2 juin 2, 1994
Cameroun E-2 avril 6, 1989
Canada E-1 janvier 1, 1993
Canada E-2 janvier 1, 1993
Chili E-1 janvier 1, 2004
Chili E-2 janvier 1, 2004
Chine (Taïwan) 1 E-1 novembre 30, 1948
Chine (Taïwan) 1 E-2 novembre 30, 1948
Colombie E-1 juin 10, 1848
Colombie E-2 juin 10, 1848
Congo (Brazzaville) E-2 août 13, 1994
Congo (Kinshasa) E-2 juillet 28, 1989
Costa Rica E-1 Mai 26, 1852
Costa Rica E-2 Mai 26, 1852
Croatie 11 E-1 novembre 15, 1882
Croatie 11 E-2 novembre 15, 1882
République Tchèque 2 E-2 janvier 1, 1993
Danemark 3 E-1 juillet 30, 1961
Danemark E-2 décembre 10, 2008
Equateur E-2 Mai 11, 1997
Egypte E-2 juin 27, 1992
Estonie E-1 Mai 22, 1926
Estonie E-2 février 16, 1997
Ethiopie E-1 octobre 8, 1953
Ethiopie E-2 octobre 8, 1953
Finlande E-1 août 10, 1934
Finlande E-2 décembre 1, 1992
France 4 E-1 décembre 21, 1960
France 4 E-2 décembre 21, 1960
Géorgie E-2 août 17, 1997
Allemagne E-1 juillet 14, 1956
Allemagne E-2 juillet 14, 1956
Grèce E-1 octobre 13, 1954
Grenade E-2 Mars 3, 1989
Honduras E-1 juillet 19, 1928
Honduras E-2 juillet 19, 1928
Iran E-1 juin 16, 1957
Iran E-2 juin 16, 1957
Irlande E-1 septembre 14, 1950
Irlande E-2 novembre 18, 1992
Israël E-1 avril 3, 1954
Italie E-1 juillet 26, 1949
Italie E-2 juillet 26, 1949
Jamaïque E-2 Mars 7, 1997
Japon 5 E-1 octobre 30, 1953
Japon 5 E-2 octobre 30, 1953
Jordan E-1 décembre 17, 2001
Jordan E-2 décembre 17, 2001
Kazakhstan E-2 janvier 12, 1994
Corée (Sud) E-1 novembre 7, 1957
Corée (Sud) E-2 novembre 7, 1957
Kosovo 11 E-1 novembre 15, 1882
Kosovo 11 E-2 novembre 15, 1882
Kirghizistan E-2 janvier 12, 1994
Lettonie E-1 juillet 25, 1928
Lettonie E-2 décembre 26, 1996
Libéria E-1 novembre 21, 1939
Libéria E-2 novembre 21, 1939
Lituanie E-2 novembre 22, 2001
Luxembourg E-1 Mars 28, 1963
Luxembourg E-2 Mars 28, 1963
Macédoine, l'ancienne République yougoslave de (FRIRE) 11 E-1 novembre 15, 1882
Macédoine, l'ancienne République yougoslave de (FRIRE) 11 E-2 novembre 15, 1882
Mexique E-1 janvier 1, 1994
Mexique E-2 janvier 1, 1994
Moldavie E-2 novembre 25, 1994
Mongolie E-2 janvier 1, 1997
Monténégro 11 E-1 novembre 15, 1882
Monténégro 11 E-2 novembre 15, 1882
Maroc E-2 Mai 29, 1991
Pays-Bas 6 E-1 décembre 5, 1957
Pays-Bas 6 E-2 décembre 5, 1957
Norvège 7 E-1 janvier 18, 1928
Norvège 7 E-2 janvier 18, 1928
Oman E-1 juin 11, 1960
Oman E-2 juin 11, 1960
Pakistan E-1 février 12, 1961
Pakistan E-2 février 12, 1961
Panama E-2 Mai 30, 1991
Paraguay E-1 Mars 07, 1860
Paraguay E-2 Mars 07, 1860
Philippines E-1 septembre 6, 1955
Philippines E-2 septembre 6, 1955
Pologne E-1 août 6, 1994
Pologne E-2 août 6, 1994
Roumanie E-2 janvier 15, 1994
Serbie 11 E-1 novembre 15,1882
Serbie 11 E-2 novembre 15,1882
Sénégal E-2 octobre 25, 1990
Singapour E-1 janvier 1, 2004
Singapour E-2 janvier 1, 2004
République slovaque 2 E-2 janvier 1, 1993
Slovénie 11 E-1 novembre 15, 1882
Slovénie 11 E-2 novembre 15, 1882
Espagne 8 E-1 avril 14, 1903
Espagne 8 E-2 avril 14, 1903
Sri Lanka E-2 Mai 1, 1993
Suriname 9 E-1 février 10, 1963
Suriname 9 E-2 février 10, 1963
Suède E-1 février 20, 1992
Suède E-2 février 20, 1992
Suisse E-1 novembre 08, 1855
Suisse E-2 novembre 08, 1855
Thaïlande E-1 juin 8, 1968
Thaïlande E-2 juin 8, 1968
Aller E-1 février 5, 1967
Aller E-2 février 5, 1967
Trinidad & Tobago E-2 décembre 26, 1996
Tunisie E-2 février 7, 1993
dinde E-1 février 15, 1933
dinde E-2 Mai 18, 1990
Ukraine E-2 novembre 16, 1996
Royaume-Uni 10 E-1 juillet 03, 1815
Royaume-Uni 10 E-2 juillet 03, 1815
Yougoslavie 11 E-1 novembre 15, 1882
Yougoslavie 11 E-2 novembre 15, 1882

Pays Notes spécifiques:

  1. Chine (Taïwan) – Conformément à l'article 6 de la Loi sur les relations de Taiwan, (ENTRE) Loi publique 96-8, 93 Stat, 14, et Executive Order 12143, 44 F.R. 37191, cet accord qui a été conclu avec les autorités de Taiwan avant Janvier 01, 1979, est administré sur une base non gouvernementale par l'Institut américain à Taiwan, un district à but non lucratif de société Columbia, et ne constitue ni une reconnaissance des autorités de Taiwan, ni la poursuite de toute relation officielle avec Taiwan.
  2. République tchèque et République slovaque – Le traité avec la République fédérale tchèque et slovaque est entrée en vigueur le Décembre 19, 1992; est entré en vigueur pour la République tchèque et la République slovaque États séparés en Janvier 01, 1993.
  3. Danemark – Le traité qui est entré en vigueur le Juillet 30, 1961, ne s'applique pas au Groenland.
  4. France – Le traité qui est entré en vigueur le Décembre 21, 1960, applique aux départements de la Martinique, Guadeloupe, Guyane française et de la Réunion.
  5. Japon – Le traité qui est entré en vigueur le Octobre 30, 1953, a été rendue applicable aux îles Bonin en Juin 26, 1968, et aux îles Ryukyu sur mai 15, 1972.
  6. Pays-Bas – Le traité qui est entré en vigueur le Décembre 05, 1957, est applicable à Aruba et Antilles néerlandaises.
  7. Norvège – Le traité qui est entré en vigueur le Septembre 13, 1932, ne s'applique pas au Svalbard (Spitzberg et certaines îles plus petites).
  8. Espagne – Le traité qui est entré en vigueur le Avril 14, 1903, est applicable à tous les territoires.
  9. Suriname – Le traité avec les Pays-Bas, qui est entré en vigueur Décembre 05, 1957, a été rendue applicable au Suriname en Février 10, 1963.
  10. Royaume-Uni – La Convention qui est entrée en vigueur le Juillet 03, 1815, applique uniquement sur le territoire britannique en Europe (Les îles britanniques (à l'exception de la République d'Irlande), les îles anglo-normandes et Gibraltar) et à “habitants” de ce territoire. Ce terme, tel qu'il est utilisé dans la Convention, veux dire “celui qui réside en permanence et en fait dans un lieu donné, et a son domicile là-bas”. Aussi, afin de se qualifier pour trader traité ou le statut d'investisseur traité en vertu du présent traité, l'étranger doit être ressortissant du Royaume-Uni. Les personnes ayant la nationalité des membres du Commonwealth autres que le Royaume-Uni ne sont pas admissibles trader traité ou le statut d'investisseur traité en vertu du présent traité.
  11. Yougoslavie– Les Etats Unis. vue est que la République socialiste fédérative de Yougoslavie (RSFY) a dissous et que les successeurs qui, auparavant, constitué de la RSFY – Bosnie Herzégovine, Croatie, la République de Macédoine, Slovénie, Monténégro, Serbie, et au Kosovo et continuent d'être lié par le traité en vigueur avec la RSFY et le temps de dissolution.